Dimanche du réfugié - 16 juin 2019

Dimanche du réfugié - 16 juin 2019

 

La migration, une honte ?

Des personnes venant de cultures accordant une grande importance à la communauté sont souvent perdus lorsqu’elles arrivent en Suisse, dans un pays où ils n’ont plus de réseau relationnel et où ils ne savent pas où est leur place. Ils se sentent exclus, invisibles. Face à ce sentiment de rejet, ils éprouvent la honte de ne plus être personne.

Mais il y a aussi un autre point de vue : Tout migrant est un professionnel. Ses compétences, acquises dans son pays d’origine, sa culture et ses expériences sont uniques. S’il peut faire valoir ces connaissances de façon constructive – ce qui n’est pas automatique dans l’environnement suisse – il se sentira valorisé et reconnu. L’honneur est le meilleur antidote à la honte. Et c’est une façon de pratiquer l’intégration de manière active.

Joignez-vous à nous ! Rencontrez et honorez les réfugiés.

Participe à #GivingAFace et gagne un prix!

Le Dimanche du réfugié propose cette année aux participants de partager leurs photos et leurs histoires avec le hashtag #GivingAFace. Les participants peuvent enregistrer et publier des selfies et un court texte sur leurs rencontres personnelles avec des migrants. L’objectif est d’exprimer comment les deux personnes sont entrées en contact et ce qu’elles apprécient l’une chez l’autre. Les contributions peuvent être affichées sur Instagram, Facebook et/ou Twitter jusqu’au 10 juin et doivent être marquées du hashtag #GivingAFace pour participer à la campagne et au concours, qui récompensera les meilleurs posts!

1er prix: deux billets pour un match de qualification de la Nati pour l’Euro

2ème prix: un dîner indien avec Nik Gugger, conseiller national PEV

3ème prix: une visite lors d’un entraînement de la première équipe féminine de YB, avec séance d’autographes inclus.

Les gagnants seront choisis la semaine précédant le Dimanche du réfugié. Suivez #GivingAFace sur Facebook, Instagram et Twitter.

Cercle du silence Lausanne, le 22.06.2019, 9h30 - 12h30

Une manifestation et un temps de silence vous est proposé autour du thème: «osons la solidarité». Il s’agit de dénoncer le délit de solidarité, de vivre des temps d’animations, alternés avec des prises de parole et une célébration à l’église. Une récolte de signatures est également prévue, dans le but de soutenir l’initiative parlementaire de Lisa Mazzone qui demande une modification de l’art. 116 de la Loi sur les Etrangers et l’Intégration et qui a notamment conduit à la condamnation du pasteur Norbert Valley. Celui-ci sera également présent lors de cette manifestation.

Lieu: Église de Saint-Laurent, Lausanne

Organisateur: Le groupe de Saint-François : Une réunion de personnalités du monde de l’Eglise et de la politique créé pour soutenir le pasteur Norbert Valley et dénoncer l’art. 116 de la LEI.

Livre et vidéos

D’autres ressources sont également à votre disposition comme #tousmigrants et l’histoire de neuf migrants arrivés en Suisse qui partagent leur histoire en vidéo.

 

 

15 autres témoignages de vie sont également contés dans le livre #tousmigrants. On y découvre le visage de personnes qui nous deviennent proches et avec lesquelles nous partageons pour un temps la tragédie qu’elles ont vécue en quittant leur pays. Victimes de violences de la guerre, de la barbarie djihadiste, de violations des libertés politiques et religieuses les plus fondamentales, ces migrants nous font découvrir les conditions humaines et sociales de leurs pays d’origine.

 

 

Lunch&Learn

A l’occasion de la « Journée internationale des réfugiés », l’ONG d’aide d’urgence, Medair, organise une rencontre autour d’un repas aux saveurs du Moyen-Orient, le vendredi 14 juin, à Ecublens dans ses locaux.

Entrée libre sur inscription : events(at)medair.org

Le déjeuner aura lieu le : Vendredi 14 juin de 12h à 14h

Medair , chemin du Croset 9, 1024 Ecublens

Agir localement

Découvrez votre appel!

Le site www.aider-les-réfugiés.ch vous présente de nombreuses possibilités de vous engager bénévolement en faveur des réfugiés.