5 parlementaires chrétiens romands répondent à nos questions : Alice Glauser

5 parlementaires chrétiens romands répondent à nos questions : Alice Glauser

Réponse de Alice Glauser: www.aliceglauser.ch
 
La contribution de la confédération pour la coopération et le développement devrait-elle augmenter ces 4 prochaines années ?

  • On ne peut tabler sur une augmentation linéaire sans réflexions sur les besoins, les conséquences, notre situation en Suisse (nous avons aussi des pauvres et de plus en plus). Donner sans voir d’amélioration, et cela depuis des années si ce n’est des générations, n’est pas normal et de plus lorsque l’on voit les dirigeants de ces pays dits pauvres avoir des comptes bien garnis en CH, il y a quelque chose qui cloche.

Quelles mesures pourriez-vous prendre en Suisse pour réduire l’extrême pauvreté dans le monde et promouvoir une plus grande équité ?

  • Ne pas piller les richesses de ces pays de façon éhontée, c’est à régler en économie politique. Ne pas acheter des produits qui ruinent les producteurs là-bas comme ici.

Quelle est votre contribution personnelle à la lutte contre la pauvreté dans le monde ?

  • Je soutiens de façon privée de nombreuses associations caritatives privées et publiques suisses ou étrangères.

Pensez-vous que la Suisse devrait augmenter son aide financière aux ONG ? Aujourd’hui cette aide s’élève à moins de 5% .

  • Certaines ONG ne méritent pas d’aide si l’on voit leur travail, par exemple en Haïti, que s’est-il fait vraiment et combien d’ONG ont demandé des aides privées ou publiques ?

 Pensez-vous que les organisations chrétiennes devraient recevoir le même soutien que les autres ONG ?

  • Oui, car les organisations de par leur éthique chrétienne font beaucoup plus et plus humainement leur aide et leur travail. Mais aujourd’hui il n’est plus si « in » de faire partie de ces associations chrétiennes, politquement c’est moins bien. Ces associations ont fait beaucoup pour l’accueil des requérants, musulmans pour la plupart, mais maintenant que font-elles pour leurs frères en Jésus dans les pays où on les persécutent ? Pas grand-chose et au niveau polique envore moins. On m’a dit que cela n’était pas équitable lorsque j’ai voulu déposer un interpellation ce printemps pour que la Suisse accueille des chrétiens d’Egypte.

L'article en PDF