Communiqué de presse - octobre 2015

Leymah Gbowee, prix Nobel de la paix 2011 sera à Morat

 

Leymah Gbowee, prix Nobel de la paix 2011 sera à Morat

Morat, le 18.09.15 (nv) Surnommée « guerrière de la paix » la militante pacifiste Leymah Gbowee, co-lauréate du prix Nobel de la paix 2011 sera en visite à Morat en marge de la conférence suisse « Stop Pauvreté ».

Leyma Gbowee est un exemple extraordinaire de résilience de ténacité et de courage. Par le mouvement des femmes pour la paix qu’elle a initié et dirigé, elle a contribué à mettre fin aux guerres civiles qui ont ravagé le Libéria de 1989 à 2003 sous le régime du dictateur Charles Taylor. « Leymah Gbowee est plus que courageuse. Elle a bravé la tempête Charles Taylor, elle l’a obligé à aller à la paix alors que la plupart d’entre nous, hommes fuyions pour sauver notre vie » raconte le fonctionnaire Nathan Jacobs.

Quand les femmes se lèvent

Elle-même victime d’un époux alcoolique et violent elle ne se laisse pas abattre. Elle se forme comme assistance sociale, puis elle s’engage dans un programme de guérison des traumatismes mis en place par l’église luthérienne dont elle est membre. Dans ce programme, elle s’implique dans la prévention des conflits, tant auprès des victimes que des bourreaux qu’elle aide à redécouvrir leur humanité. « Il n’y a rien qui devrait conduire les gens à faire ce qu’ils ont fait aux enfants du Libéria – drogués, armés, devenu des machines à tuer » explique-t-elle.

Prière et grève du sexe

En 2000 Leymah fonde le mouvement des femmes pour la paix. En 2003 alors que les violences secouent son pays, elle invite les femmes de toutes les religions à prier et à manifester toutes vêtues de blanc. « nos exigences n’étaient pas partisanes. Elles étaient simples et claires : le gouvernement et les rebelles devaient déclarer un cesser le feu immédiat ». Pour parvenir à ses fins, elle propose à ses compagnes la guerre du sexe, soit de se refuser sexuellement à son partenaire tant que les combats continuent. « Dans le passé, nous étions silencieuses… mais après avoir été violées, déshumanisées et infectées par des maladies, après avoir vu nos enfants tués et nos familles détruites, la guerre nous a appris que l’avenir repose dans un NON à la violence et un OUI à la paix ! Nous ne céderons pas, tant que la paix ne prévaudra pas. »  Charles Taylor quittera finalement le pouvoir en août 2003. Il sera condamné en 2012 pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité et est ainsi le premier ex chef d’Etat à être condamné depuis le procès de Nuremberg.

 

A Morat le 29 octobre

La communauté FREE de Morat a le privilège de recevoir Leymah Gbowee à Morat le 29 octobre à 20h au centre de rencontres (Begegnum Zentrum FEG) Meylandstrasse 8. Elle y donnera une conférence-témoignage et s’exprimera sur son action pour la paix dans le monde entier. La conférence sera donnée en anglais avec traduction en français. Ouverture des portes 19h30

Voir l'article dans "Le lac"