Objectif 4

Permettre à chacun d’accéder à une éducation gratuite et de qualité, quels que soient son identité et lieu de résidence

Informations et suggestions

Réflexion théologique

Mettez mes commandements dans votre cœur et dans votre âme… Vous les enseignerez à vos enfants et vous leur en parlerez quand tu seras chez toi, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Deutéronome 11.18-19

Ce n'est pas par hasard si l'Église a toujours été à la pointe de l'éducation. Dans le passé, c'est elle qui a créé les premières écoles, collèges et universités, et qui a fourni les ressources de contenu pour la plupart des programmes d'études. Plus récemment, l'Histoire s’est reproduite dans les deux-tiers du monde, car beaucoup de chrétiens ont reconnu la place centrale de l'apprentissage dans le développement humain.

Pourquoi une telle priorité ? Pour les chrétiens, Dieu a parlé, il a littéralement affirmé sa nature et son dessein. Pouvoir l’entendre, le lire, le comprendre et appliquer ses commandements, est de la plus haute importance. À maintes reprises, la connaissance est présentée dans la Bible comme ayant énormément de valeur.

Les êtres humains ont été dotés d'une capacité d'apprentissage unique qui leur confère également une responsabilité. Pour faire de notre mieux, en tant que gestionnaires de la création, il nous faut appliquer l'expérience et l'expertise qui sont, à la base, le produit de l'éducation dans son sens le plus profond. Si nous voulons nous épanouir et permettre aux autres de faire de même, nous devons apprendre, et offrir cette opportunité.

Un monde où l'accès à l'apprentissage est inégal et réservé aux privilégiés n’est pas un monde acceptable pour les chrétiens. Notre monde, où 57 millions d'enfants n'ont pas la possibilité d'aller à l'école, où 103 millions de jeunes n'ont pas les compétences de base en alphabétisation et où 98 % des enfants handicapés des pays en développement n'ont pas du tout accès à l'éducation, est un monde qui peut encore être amélioré. Les cibles de l'Objectif 4 visent à garantir l'accès à une éducation gratuite, tant au niveau primaire que secondaire, pour tous les enfants. Elles portent également sur la qualité et l'équité de cette offre, une question vitale pour les filles en particulier. Il ne s'agit pas seulement des enfants mais aussi d’un engagement visant à garantir que tous les individus, quels que soient leur âge et leur situation, puissent apprendre afin de pouvoir grandir, s'épanouir et contribuer à tout ce que Dieu veut accomplir dans la société humaine.

Discussion de groupe

  • Pouvez-vous penser à des versets/récits bibliques qui parlent de l'éducation dans un sens quelconque ?
  • Pourquoi les chrétiens en particulier ont-ils été si impliqués dans l'éducation au cours des siècles ? Est-ce plus qu'une simple expression de charité ?
  • Pourquoi est-il important que la Suisse s'efforce de créer une éducation de qualité dans le monde entier ?
  • Comment pouvez-vous soutenir les écoles ou enseignants que vous connaissez ?

Que puis-je faire ?

Personnel – Avez-vous la possibilité de vous impliquer dans la vie scolaire (commissions d’établissements, association de parents, etc.) ?

Local – Pourriez-vous proposer vos services en tant que bénévole pour donner des cours de français aux personne allophones ?

International – Soutenez Morija, en proposant par exemple à votre école un partenariat avec une école burkinabè, au travers du projet chocolats-solidaires.

Objectif 4 en action

Les écoles Arc-en-Ciel sont des établissements scolaires visant à améliorer les conditions de scolarisation au Burkina Faso de façon globale. En plus de l’éducation, elles intègrent les quatre autres secteurs d’intervention de Morija (nutrition, santé, eau-assainissement-hygiène, et développement rural).

Les projets de l’ONG accompagnent des infrastructures scolaires existantes. Après un état des lieux, les actions entreprises comprennent souvent une réhabilitation des bâtiments, un achat de mobilier scolaire, de manuels, cahiers et stylos. Des cantines scolaires sont toujours intégrées aux écoles, et garantissent à chaque élève au moins un repas par jour. Dans chaque établissement, Morija assure un approvisionnement en eau potable et des latrines. Chaque année par ailleurs, des visites médicales sont organisées dans les écoles afin de dépister maladies, handicaps, ou simples problèmes de vue. Enfin, les enseignements abordent aussi l’agriculture, le développement durable et l’agroécologie, car une majorité des élèves seront agriculteurs. www.morija.org

103 millions de jeunes à travers le monde manquent de compétences de base en alphabétisation. 60 % d’entre eux sont des femmes.

Ouédraogo Walilaye a 12 ans et est élève à l’école primaire de Yagma. « Avant, je venais avec mon petit bidon d’eau que je buvais à la récréation. Après cela, si j’avais soif, il fallait demander à boire dans les cours voisines. Avec l’arrivée de la pompe de l’école, le forage a été réhabilité. Nous avons de l’eau à tout moment. » En février 2020, les premiers repas ont été servis aux élèves à la cantine. « Je suis très content d’y manger à midi, de rester apprendre mes leçons au lieu de marcher sous le soleil sans savoir si je vais trouver quelque chose à la maison. »