Contexte

Contexte

Vous vous souvenez peut-être des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui ont pris fin en 2015. Grâce à ceux-ci, des progrès incroyables ont été effectués. Mais ils n’ont permis de réduire l’extrême pauvreté que de moitié.

Les 17 ODD lancés en 2016 sont malheureusement quelque peu passés inaperçus, pour différentes raisons. Tout d’abord, certains chrétiens restent sceptiques face aux initiatives de l’Organisation des Nations Unies (ONU). D’autres ignorent simplement que de nombreuses organisations chrétiennes ont travaillé avec l’ONU pour aider à définir et à atteindre ces Objectifs pour 2030. La menace de récession économique, le protectionnisme – qui vise à protéger l’économie nationale contre la concurrence étrangère – et les niveaux historiques d’immigration incitent certains pays à se replier sur eux-mêmes et à se désengager vis-à-vis des autres continents. D’autres, peut-être, pensent que les ODD n’auront aucun impact réel ; il s’agit d’un appel semi-désespéré à réaliser ce que nous avons échoué à faire jusque-là.

Mais les ODD sont très différents des OMD et représentent une nouvelle occasion de s’engager. Oui, ils parlent d’achever une tâche déjà entamée, mais sans aucun sentiment d’échec. Ils offrent plutôt une occasion de célébrer ce qui a déjà été réalisé et d’envisager une ligne d’arrivée. Ils élargissent aussi considérablement la portée de ce que l’on entend par « mettre fin à la pauvreté » et fournissent un mandat ambitieux à ceux qui cherchent à relever ce défi.

La ressource que vous tenez entre les mains réunit les voix de certaines des principales organisations caritatives chrétiennes évangéliques de Suisse en un seul appel à l’action. Pourquoi ? Parce que nous croyons collectivement que l’Église a un rôle unique et essentiel à jouer dans l’atteinte des Objectifs de développement durable. Ils ne remplacent en aucun cas l’appel du Royaume de Dieu dans nos vies, mais ils fournissent un outil et un cadre pour le soutenir. 

Le verset bien connu par lequel nous avons commencé n’est qu’un des nombreux exemples où, dans la Bible, un engagement en faveur de la justice est explicitement identifié en tant qu’élément inhérent à notre foi. Lorsqu'on lui a demandé à quoi pouvaient ressembler les exigences de Dieu, un prophète de l'Ancien Testament appelé Michée a répondu avec une brièveté digne d'un « tweet » du 21ème siècle. Cet appel à la justice, à la miséricorde et à l’humilité n’a pas toujours été caractéristique de l’Église, mais il reste la marque par laquelle notre cheminement doit être évalué. Il est le miroir du cœur, du caractère et de la passion du Dieu que nous cherchons à servir.

 

Les 17 objectifs de développement durable