Et à part ça ?


Faire des expériences personnelles, par exemple se contenter pendant une semaine d’un bol de riz par jour

Sur toute la surface du globe, 800 millions de personnes sont sous-alimentées. Cela représente 100 fois la population de la Suisse. Nous mangeons à notre faim 3 fois par jour. Savons-nous seulement ce qu’avoir faim signifie ? L’expérience qui consiste à se contenter d’un bol de riz par jour peut nous aider à imaginer, au moins un peu, ce que ressent une personne affamée. Le mieux serait de faire cette expérience en groupe, en s’encourageant mutuellement et en essayant de rendre d’autres personnes attentives à la problématique de la faim. De multiples expériences sont possibles : ne dépenser que 2 francs suisses par jour pendant une semaine (pauvreté extrême selon la banque mondiale), aller à pied pendant une semaine, chercher l’eau pour boire et se laver à la fontaine du village… Plus d'informations sur Bol de Riz.








Etre économe dans l’utilisation du four et d’autres appareils électriques ou les éteindre totalement (pas de veilleuse)

Votre portemonnaie et l’environnement vous en seront reconnaissants : quand on quitte une pièce, on éteint la lumière. Chaque enfant sait cela. Avec des ampoules LED, vous allez réduire considérablement votre consommation électrique pour l’éclairage. De combien d’énergie a besoin tel appareil dans ma maison ? Le four et la cuisinière consomment énormément d’électricité. Faut-il vraiment que je les utilise autant ? Plus d’informations sur : infomaison.ch/...  Chaque appareil en veilleuse a besoin d’électricité. Environ 10% de la consommation énergétique d’un ménage moyen en Suisse sont utilisés pour des appareils électroniques qui ne sont pas complètement éteints. Cela correspond à la consommation électrique de toutes les entreprises et de tous les ménages de la ville de Zurich. Un gaspillage inutile ! Dommage… Donc : Eteignez toujours complètement tous les appareils ou débranchez-les (même les chargeurs). Le meilleur moyen est d’utiliser une multiprise avec interrupteur.


Ouvrir un compte auprès d’une banque qui garantit une approche éthique et transparente


La banque à laquelle nous confions notre argent ne le garde pas dans un coffre-fort, mais l’investit sous forme de crédits dans des entreprises qui s’en servent pour financer leur travail. Est-ce que je sais quelles entreprises ma banque finance ? Investit-elle dans des firmes qui versent des salaires corrects à ses employés ? Ces firmes sont-elles soucieuses de l’être humain et de l’environnement ? Ou bien ma banque finance-t-elle des entreprises qui placent leurs gains au-dessus de toutes les normes éthiques, écologiques et sociales ? Plus d'informations sur : wwf.ch/...
















Investir l’argent dans des fonds sociaux et éthiques

La plupart des banques, même celles qui ne sont pas de façon explicite « éthiques », proposent des fonds sociaux et éthiques pour leurs placements. Ainsi, le client de la banque peut choisir ce qui est important pour lui et cibler ses investissements. Ces fonds sont probablement nés en réponse au souhait des clients et pas toujours suite à une conviction des banques. Cela démontre qu’une demande accrue est donc importante ! En tant que clients, nous avons un rôle à jouer sur la manière dont nos banques travaillent.


Ne pas occuper plus d’espace que nécessaire

La facture est simple : moins d’espace, donc moins de bâtiments construits à coûts élevés, moins d’espace à chauffer et à éclairer, moins de produits qui vont remplir les espaces en question, donc plus de place pour ma voisine, mon voisin.










Chauffer de façon suffisante, mais sans gaspillage

On peut vivre confortablement dans un appartement en hiver en portant un pullover et assis sur le canapé avec un plaid en laine bien douillet qui fournira le confort nécessaire. Des locaux peu utilisés, une chambre non utilisée n’a pas besoin d’être chauffées. Cela libèrera des ressources – pour l’environnement et dans votre portemonnaie ! Plus d’informations sur : suisseenergie.ch/...




Note :
StopPauvreté n’est pas responsable du contenu d’une page de lien externe ni des liens ou actualisation de la page en question. StopPauvreté ne propose ces liens qu’à titre d’informations sans s’associer aux contenus.