Définition du commerce équitable

Définition du commerce équitable

Le commerce équitable (fair trade en anglais) est un partenariat des commerçants des pays du nord avec les producteurs de ceux du sud. Ce partenariat repose sur le dialogue, la transparence et le respect. Il a pour but d’instaurer un commerce international plus juste.

Le commerce équitable améliore des conditions de vie dans les pays du sud par un commerce global plus juste.
Pour cela, il faut :

  • De meilleures conditions commerciales et plus de droits pour les producteurs des pays du sud
  • Une information des consommateurs dans les pays du nord


Améliorer les conditions de vie dans les pays du sud

Le commerce équitable désire rendre les producteurs du sud, concrètement les producteurs dits défavorisés, plus forts. Ce sont par exemple les petits paysans qui, malgré un dur travail, se trouvent sous le seuil de pauvreté et ne parviennent pas à subvenir à leurs besoins quotidiens. Il leur est impossible d’avoir des outils de travail convenables, un logement correct ou d’envoyer leurs enfants à l’école. Ce n’est pas possible que s’ils n’ont pas des salaires ou des prix décents pour leur production.

Le commerce équitable concerne toute la chaîne de production

Le commerce équitable est plus qu’un label. C’est un mouvement qui englobe toute la chaîne de production et exige davantage de justice pour les producteurs des pays du sud de la part de tous les acteurs :

 

  • Les petits paysans doivent s’affirmer dans les pourparlers face aux commerçants des pays du nord, généralement plus aguerris et dont les structures sont plus importantes.
  • Les consommateurs des pays du nord doivent être prêts à accepter des prix « équitables ». Cela peut signifier qu’ils dépenseront 10 % de leurs revenus en plus pour leurs produits alimentaires. En comparaison, dans les dépenses moyennes pour les produits alimentaires se situent entre 30-40 % des revenus au Nord et bien plus dans les pays du Sud.
  • Comme personne n’aime limiter son propre pouvoir, il est important de créer le cadre pour un commerce global plus juste. Concrètement, il faut adapter les lois d’importation suisses et les lois commerciales internationales.

 

Qui fixe les critères de ce qui est équitable ou non ?

Équitable est une notion floue.

Dans le commerce équitable, il s’agit en premier lieu d’offrir aux producteurs défavorisés des pays du sud des prix sur le marché mondial qui leur permettent de vivre. Personne dans les pays du nord ne considérerait ce niveau de vie comme « équitable ».

Mais c’est un premier pas qui permet aux producteurs des pays du sud de survivre et de parvenir à plus de sécurité et d’indépendance économiques. Quelques acteurs du commerce équitable ont défini des critères.

En Suisse, ces critères sont consignés dans les « Critères et Principes du commerce équitable suisse » ("Principes et standards SWISS FAIR TRADE") de Swiss Fair Trade. Ils se rapportent aux documents de principes internationaux du commerce équitable.

Le concept du « Commerce équitable/Fair Trade » n’est pas protégé en Suisse, contrairement au concept du « bio ». Un magasin peut très bien faire sa publicité en affirmant : « Chez nous, on pratique des prix équitables ! » et tirer les prix vers le bas – aux dépends des producteurs défavorisés.